Comment se fixer des objectifs ?

Se fixer des objectifs est certainement facile pour certains, mais moins évident pour d’autres. À mi-chemin, quelques- uns d’entre nous savent très bien ce qu’ils veulent. Le seul obstacle ? Nous peinons à trouver les bonnes stratégies pour les obtenir. Dans cet article Greenbull Campus vous accompagne dans l’élaboration de vos objectifs

Pourquoi est-ce important de se fixer des objectifs ?

Donner du sens à son existence

Des recherches prouvent que les personnes dont la vie a un sens sont plus heureuses. Plus encore, celles-ci résistent mieux aux difficultés au point de réussir à se préserver du vieillissement. Leur point fort ? Ces derniers se sont fixé des objectifs.

Avoir un but à atteindre vous aide à vous lever le matin. Vous êtes plus enthousiaste à vivre chaque moment afin d’aller jusqu’au bout de vos aspirations. Vos objectifs vous donnent la motivation nécessaire pour avancer, car ils donnent du sens à votre existence. Pour monter en compétences, c'est sans doute ce qu'il va vous falloir !

Améliorer l’estime de soi

L’estime de soi n’est pas quelque chose sur quoi vous tombez par hasard. Par contre, vous pouvez l’améliorer en vous fixant des objectifs. Vous verrez que leur accomplissement vous apporte une satisfaction personnelle et professionnelle, ce qui permet :

  • D'accroître votre confiance en vous-même ;
  • D’évoluer dans votre vie personnelle ou professionnelle.

Ne vous contentez pas de ne réaliser qu’un seul but. L’estime de soi s’améliore plutôt par de multiples objectifs que vous réalisez quotidiennement.

Savoir gérer votre temps

Avez-vous du mal à gérer votre temps ? Essayez de vous fixer des objectifs. Son existence vous incite à organiser votre journée, afin de les réaliser. Par exemple , si vous envisagez de vous lancer dans une nouvelle activité professionnelle, vous devez inclure dans votre emploi du temps quotidien 30min de veille sur votre secteur d'activité par exemple.

Au fil du temps, si vous arrivez à mieux gérer votre temps, vous serez capable de vous éviter les situations stressantes.

Savoir ce qui est important

Saviez-vous que fixer des objectifs vous aide à prioriser les choses importantes dans votre quotidien ? Effectivement, lorsque vous avez un but, vous êtes capable de prendre la bonne décision, que ce soit dans votre vie personnelle ou professionnelle.

Les lister clairement

Lister les choses que vous souhaitez

Définir ses objectifs est loin d’être facile, mais heureusement, il existe un exercice qui permet de le rendre moins pénible.

Cet exercice consiste à lister les choses que vous souhaitez obtenir ou atteindre. Pour y arriver, demandez-vous ce que vous voulez. Répondez à cette question en écrivant sur un papier les choses qui vous viennent à l’esprit.

Regrouper vos objectifs par catégories

Votre liste est-elle en désordre ? Tentez de l’harmoniser en classant vos objectifs par catégorie. Sur ce point, basez-vous sur la répartition des différents domaines de la vie :

  • Personnel 
  • Professionnel 
  • Familial 
  • Social 
  • Finance

Impossible de les réaliser tous, d’où la nécessité de sélectionner dans chaque catégorie 1 à 2 objectifs potentiels à vos yeux. 

Rassembler les objectifs en fonction du temps

Vous devez ensuite classer vos objectifs selon le temps. Vous obtenez alors des buts à long terme, à court terme et à moyen terme. Cette classification vous permet de les réaliser par ordre de priorité.

Faire appel à la méthode « SMART »

Cette méthode est votre alliée pour rendre vos objectifs plus clairs, réalisables et possibles. Ici, vous êtes appelé à déterminer un but :

  • Spécifique afin de mieux atteindre l’objectif final. Ex : je souhaite gagner +10% de chiffre d’affaires par rapport à N-1 au lieu de dire « je veux gagner plus d’argent » ;
  • Mesurable qui permet de définir les moyens d’action et de les accomplir ensuite (les missions à adopter tous les jours ou par semaine). Cette fois-ci, vous devez choisir un indicateur (quantitatif : pourcentage, année…) ou qualitatif (motivation, dynamisme…), afin de trouver un point de repère ;
  • Ambitieux qui vous aide à fixer des objectifs clairs et réalisables. Évitez dans ce cas de déterminer des buts trop ambitieux au risque de vous exposer à des échecs ;
  • Réaliste qui vous permet de déterminer vos objectifs en vous basant sur vos capacités et votre disponibilité ;
  • Temporel est la dernière étape qui vous aide à vous impliquer. Tout simplement parce que vous êtes appelé à mettre des dates et des heures sur vos objectifs.

En cas d’échec, gardez à l’esprit qu’il vous reste plusieurs tentatives. Un échec est une bonne chose, tant qu’on apprend de nos erreurs, un échec permet de nous faire grandir et de revoir nos méthodes pour trouver l'élément perturbateur. 

Conseils à retenir

Peu importe la méthode que vous avez choisie, retenez juste que la réalisation de vos objectifs dépend de vos capacités. Dans ce cas, évitez de vous mettre la pression en vous fixant par exemple 8 objectifs en seulement 1 an.

Sinon, essayez également de choisir des objectifs qui vous parlent. Évitez de réaliser des buts sans raison au risque de vous démotiver.

Et enfin, n’oubliez surtout pas de mesurer vos réalisations en identifiant à chaque nouveau pas les progrès et les erreurs.

Construire et déployer un plan d’action

Si vous souhaitez accomplir vos objectifs, construisez un plan d’action. Il s’agit d’un document qui liste les moyens à adopter pour réaliser votre but. Par exemple, vous envisagez de changer de carrière sur 2 ans. De là, vous vous basez sur cet objectif final, afin de bâtir de petits objectifs à réaliser tous les 6 mois.

L’établissement de ces petits objectifs vous aide ensuite à lister les actions à réaliser pour les atteindre. À ce stade, vous obtenez facilement les moyens d’action.

Pour vous donner une idée, voici les 3 étapes à suivre :

  • Déterminer votre objectif final ;
  • Planifier les actions à prendre en vous basant sur votre objectif final ;
  • Établir définitivement votre plan sur un papier en listant les missions dans l’ordre de priorité, sans oublier d’indiquer les échéances.

La réalisation de votre plan d’action demande une attitude positive de votre part. Sur ce point, n’hésitez pas à vous entourer des personnes qui vous motivent.

L’essentiel est d’éviter de procrastiner dès le début de votre plan d’action ou encore d’oublier la raison pour laquelle vous avez fixé votre objectif.

Mesurer et analyser ses résultats

Définir un indicateur de performance

La meilleure façon d’analyser vos résultats est de déterminer votre performance, c’est-à-dire vos capacités à atteindre vos objectifs.

À ce stade, vous êtes appelé à reproduire des stratégies d’entreprise en faisant appel à des indicateurs. Ce sont des critères d’évaluations qui vous aident à évaluer les résultats obtenus dans plusieurs domaines (économique, social, environnemental…).

Ces indicateurs peuvent être de nature :

  • Qualitative (amélioration de l’image de marque, satisfaction personnelle…) ;
  • Quantitative : s’accompagne généralement de chiffre (augmentation de chiffre d’affaires,).

Vous devez régulièrement vous baser sur ces indicateurs afin de trouver les moyens de vous adapter par rapport à vos objectifs.

Quant au moment de procéder à l’évaluation, il dépend de votre plan d’action. Si vous avez par exemple fixé un objectif final à 3 ans avec des programmes de mise en œuvre tous les ans. Dans ce cas, vous pouvez mesurer votre performance à chaque programme, c’est-à-dire tous les ans.

Proposer des mesures correctrices

Avez-vous du mal à atteindre certains de vos objectifs ? Pensez à y apporter des mesures correctrices. Leur établissement vous permettra de revoir les écarts entre les objectifs déterminés et les résultats obtenus.

Les mesures correctrices vous aident à apporter des modifications à votre plan d'action en termes de moyens et d’objectifs. Ces dernières peuvent vous demander de maintenir votre rythme actuel, ou à le changer définitivement. 

Par exemple, il y a 2 mois, vous vous êtes fixé de gagner +1% de chiffre d'affaires chaque mois par rapport à n-1. Pourtant, aujourd’hui, vous réalisez que vous n’avez gagné que +0,25% de chiffre d’affaires. Dans ce cas, les mesures correctrices vous permettent de modifier votre plan d’action à 0,5% de chiffres d’affaires en 1 mois.

Reproduire ce qui a marché

Identifier les actions réalisées

En faisant l’évaluation de vos objectifs, vous constaterez certainement que vous avez réalisé certains d’entre eux. Essayez donc de les identifier exactement afin de connaître :

  • Vos points forts ;
  • Les bonnes décisions prises ;
  • Les meilleurs moyens adoptés.

Ces éléments vous aident ensuite à comprendre votre niveau de performance, c’est-à-dire vos capacités à atteindre vos objectifs. Mais, ceux-ci vous permettent également de connaître vos points faibles.

Définir des objectifs en se basant sur les bonnes stratégies

Ça y est ! Vous avez en main la liste des objectifs réalisés, alors, servez-vous-en pour définir les prochains. Inspirez-vous des bonnes stratégies afin d’établir votre plan d’action. Par la même occasion, identifiez également les erreurs afin d’éviter de les répéter.

Évidemment, vous inspirer de vos bonnes actions ne signifie pas que vous devez absolument les reproduire. Vous avez effectivement la possibilité de les adapter en fonction de vos objectifs. Plus encore, vous êtes appelé à faire plus de progrès.

Par exemple, si vous avez réussi à perdre votre entreprise en 2 ans, vous êtes invité à améliorer sa visibilité cette année.

Garder toujours la même motivation

Se fixer des objectifs signifie que l’on a l’intention de les atteindre. Pour y arriver, il faut posséder le « mindset ». Un conseil, motivez-vous davantage en gardant à l’esprit que vous êtes capable de réaliser vos objectifs. Pour cela, plusieurs possibilités vous sont offertes :

  • S’entourer de bons collaborateurs ayant des pensées positives ;
  • S’inspirer des résultats obtenus ;
  • Faire appel à un coach en développement personnel ;
  • Etc.

Retenez juste que l’échec est sans importance tant que vous en tirez des leçons.