Comment faire pour monter en compétence ?

  1. Greenbull Campus
  2. entrepreneuriat
  3. Accomplissement-professionnel
  4. Comment faire pour monter en compétence ?
img-blog-header-monter-en-competence

Vous aspirez à faire évoluer votre carrière professionnelle, mais hésitez encore quant à la voie à emprunter ? Rassurez-vous, de nombreux professionnels vivent la même situation. Si certains décident de garder leur poste, d’autres envisagent une reconversion professionnelle. Greenbull Campus vous partage une méthode pour vous aider dans ce processus. 

Faites le point sur vos objectifs

Ne vous méprenez pas, cette étape qui semble être simple nécessite pourtant un véritable travail sur soi-même. Découvrez la méthode d’Élisabeth Passilly, coach en développement professionnel.

1res étapes : définissez ce qui vous motive

Dans votre bloc-notes ou sur une feuille de papier :

  • indiquez en haut de la page votre principal objectif, sans oublier l’échéance ;
  • Dessinez au centre un grand cercle, à l’extérieur duquel vous allez écrire les choses que vous ne voulez plus. Par contre, décrivez à l’intérieur « tout ce que vous souhaitez à la place » ;

Sur la base de vos réponses, vous arriverez à comprendre vos principales motivations par rapport à votre situation actuelle.

2de étape : construisez vos objectifs spécifiques

Dans cette phase, focalisez-vous uniquement sur l’intérieur du cercle. Rassemblez tous les éléments en différentes thématiques. Retenez-en uniquement 3 à 4 au maximum.

Vous devez ensuite transformer ces thèmes en objectifs spécifiques, c’est-à-dire en moyens d’action afin de vous aider à réaliser votre objectif général.

Par exemple, votre objectif général est de changer de métier, dans ce cas, vos objectifs spécifiques consistent à réaliser une formation, revoir votre CV…

3e étape : appropriez-vous de vos objectifs spécifiques

C’est la dernière ligne droite. Prenez le temps de bien vous approprier vos objectifs spécifiques en les séparant des choses que vous ne voulez plus. Vous pouvez aussi noter ces derniers dans votre agenda.

Faire un bilan de compétences : une bonne idée ?

Pour monter en compétence, ne passez pas outre l’essentiel, le bilan de compétences. Sa réalisation vous aide à connaître vos compétences, vos aptitudes et vos motivations par rapport à votre projet professionnel ou de formation.

Plusieurs organismes vous proposent de réaliser votre bilan de compétences. Ceux-ci peuvent être privés, publics ou associatifs. L’essentiel est de vous rendre auprès de l’entité adaptée à vos besoins et à votre profil.

Le déroulement du bilan de compétences

Quel que soit votre choix sur le prestataire, le bilan de compétences se présente toujours en 3 étapes :

La phase préliminaire

Celle-ci correspond au moment où le prestataire vous renseigne sur le déroulement et les techniques utilisées lors du bilan. Le conseiller commence également à définir et à analyser vos besoins.

La phase d’investigation

Là, on vous demande :

  • d’identifier vos aptitudes professionnelles et personnelles, ainsi que votre niveau de culture ;
  • d’indiquer les emplois que vous pourrez occuper ;
  • de découvrir vos motivations, vos centres d’intérêt.

Une phase de conclusion

Il s’agit de la dernière étape, à l’issue de laquelle on vous présente les résultats du bilan. Le conseiller vous démontre les points forts et faibles de votre projet. Ce dernier vous livre aussi les recommandations pour sa mise en œuvre.

Durée du bilan de compétences

La durée de votre bilan de compétences dépend de vos besoins. Cette dernière doit néanmoins rester inférieure à 24 heures. Il peut aussi arriver que ce laps de temps soit réparti sur plusieurs semaines.  

Atteindre ses ambitions

Valoriser ses ambitions de manière subtile

Posséder de l’ambition est parfait, mais encore faut-il la nuancer. Le secret est donc de rester raisonnable. Évitez autant que possible les ambitions jugées trop artificielles ou inatteignables. Par exemple, au lieu de dire « je souhaite absolument le poste de… », dites plutôt « j’aimerais atteindre le poste de… »

Faire savoir son ambition pour atteindre ses objectifs

Si vous avez des objectifs professionnels, faites-les savoir. Mais là encore, soyez plus subtil en évitant de les crier sur tous les toits. Parlez-en discrètement à votre supérieur hiérarchique afin qu’il puisse connaître vos motivations et votre implication.

Plusieurs possibilités s’offrent à vous pour démontrer vos ambitions. Prenons l’exemple de :

  • la prise d’initiative au sein de l’entreprise ;
  • la reconversion professionnelle ;
  • la demande de nouvelles responsabilités au sein de l’entreprise ;
  • l’atteinte des objectifs au sein de l’entreprise ;
  • etc.

Ces exemples vous sont donnés qu’à titre d’indicatif. Vous pouvez effectivement posséder d’autres projets encore plus ambitieux.

Appliquer la monté en compétences à sa vie

Une montée en compétences vous sera très bénéfique professionnellement mais cela peut aussi s'appliquer à votre vie personnelle. Dans la gestion de vos finances, votre consommation, etc. Vous pourrez très rapidement parvenir à augmenter vos revenus avec de nouvelles compétences, autres que professionnelles !

Analyser et mesurer ses résultats

La meilleure façon de mesurer le succès de vos objectifs est de l’évaluer. Dans ce cas, n’oubliez pas de mesurer les résultats obtenus. Cette fois-ci, on vous demande d’utiliser la même méthode qu’au sein des entreprises en faisant appel à des indicateurs de performance.

Les indicateurs se présentent sous deux formes :

  • qualitative (ex : amélioration de l’estime de soi, satisfaction personnelle…) ;
  • quantitatif associé généralement avec des chiffres (ex. : augmentation des chiffres d’affaires…).

Sur la base de ces critères, évaluez ensuite vos éventuels objectifs. Si vous n’avez pas obtenu des résultats satisfaisants sur certains, apportez des mesures correctrices. Celles-ci consistent à modifier votre plan d’action ainsi que les moyens afin d’adapter vos objectifs.

Passer à l’action : formations ?

Pour monter en compétence, pensez à suivre une formation professionnelle. Il s’agit d’une étape nécessaire afin de renforcer vos aptitudes actuelles, tout en acquérant de nouvelles compétences.

Pour choisir la meilleure formation, référez-vous aux 3 éléments suivants :

  • vos compétences actuelles ;
  • les compétences nécessaires pour la réalisation de vos objectifs professionnels (ex. : formation en management pour devenir entrepreneur…) ;
  • votre disponibilité.

Vous verrez ensuite qu’il serait plus facile de trouver la formation adaptée à vos besoins. Toutefois, optez toujours pour le programme d’apprentissage conforme à votre projet professionnel.

Vous avez d’ailleurs le choix sur la formation à réaliser. Hormis le programme à courte durée, vous avez aussi le choix entre la formation à distance, en continu ou en alternance.