Comment faire un diagnostic patrimonial ?

Le diagnostic patrimonial est une étude du patrimoine d’un particulier. Celle-ci permet de déterminer la totalité de ses avoirs : immobiliers, financiers, etc. ainsi que ses éventuelles dettes. 

Établir un bilan patrimonial est assez complexe à cause des différentes informations qu’il faut y inclure. Sollicitez l’aide d’un professionnel, précisément un notaire est la meilleure solution. En confiant cette tâche au notaire, vous aurez la garantie que votre document sera bien conservé. Les notaires notent la rédaction des diagnostics patrimoniaux sur leur registre.

Qu’est-ce que le bilan patrimonial ? 

Réaliser un bilan patrimonial consiste à recenser et établir une cartographie de votre patrimoine. Cet audit se base sur la totalité de vos biens et de vos revenus, que ce soit : votre patrimoine immobilier, patrimoine mobilier ou vos placements financiers. Votre situation professionnelle, personnelle et familiale y est aussi prise en compte. 

Pour évaluer votre situation financière à un moment donné, le diagnostic intègre aussi vos dépenses, vos dettes et vos impôts. Faire un bilan patrimonial consiste donc à réaliser une étude exhaustive et personnalisée de votre patrimoine visant à le valoriser.

Les étapes à suivre dans la réalisation d’un diagnostic patrimonial

Dans un premier temps, vous pouvez effectuer vous-même cette opération. Réunissez le maximum de pièces justificatives de vos propriétés, de vos placements, de vos ressources et de vos divers revenus. Pensez également à regrouper les documents relatant vos charges et vos dépenses et qui mentionnent les impôts que vous payez.

Ensuite, il est préconisé d’en discuter avec un professionnel. Adressez-vous à un conseiller en gestion de patrimoine (CGP) qui sera à même de réaliser un bilan patrimonial plus précis. Ce professionnel pourra dresser un inventaire complet de vos actifs et de vos dépenses. Ce dernier pourra par la suite poser un diagnostic pour la mise en place de certaines stratégies de pérennisation de l’avenir.

Enfin, pour vous assurer de la fiabilité du diagnostic, faites appel à d’autres spécialistes des domaines plus techniques. Vous aurez besoin d'un notaire, d’un expert-comptable ou d’un avocat fiscaliste.

Pourquoi le faire et à partir de quand ? 

Réaliser un bilan patrimonial est intéressant et utile, voire nécessaire, pour gérer et optimiser votre patrimoine. Cette démarche est recommandée afin que vous puissiez planifier et préparer un avenir serein. Un diagnostic de patrimoine permet effectivement d’effectuer des placements réfléchis. Vos investissements seront en accord avec votre profil, vos revenus, vos dépenses, mais aussi des impôts et taxes que vous allez payer. Le bilan peut également vous orienter dans vos stratégies de placement en fonction de vos projets de vie.  

Faire un bilan patrimonial vous permet ainsi de :

  • Valoriser votre patrimoine, vos revenus et vos charges.
  • Gérez votre épargne et de le sécuriser en limitant les risques ;
  • Gérer vos patrimoines immobilier et mobilier pour les sécuriser, les rentabiliser, ou avoir une plus-value ;
  • Placer efficacement votre épargne selon votre profil investisseur pour optimiser vos profits ;
  • Préparer votre retraite, en anticipant vos revenus et le montant de votre future pension ;
  • Optimiser la transmission de votre patrimoine, de réduire les futurs droits de succession. Le recensement du patrimoine permet d’anticiper et de simplifier leur transmission. Vous pouvez ainsi en transmettre une partie de votre vivant, que ce soit par l’assurance-vie, par donations financières, ou par donation en nue-propriété ;
  • Réduire vos impôts en profitant des mécanismes de défiscalisation et des niches fiscales.

Idéalement, on procède au bilan patrimonial autour de 40 ans. À cet âge, on est en milieu de carrière et on a suffisamment économisé. Certainement, on a donc déjà réussi à constituer un patrimoine. Étant également à l’approche de la retraite, nous pouvons mieux visualiser les charges auxquelles on doit faire face. 

La réalisation d’un bilan patrimonial est aussi conseillée pour toutes personnes majeures ayant hérité ou accumulée du patrimoine. Les particuliers possédant un revenu assez confortable et qui envisage divers placements peuvent aussi établir ce bilan. 

D’autres événements familiaux impactant sur le plan patrimonial peuvent aussi pousser à effectuer un bilan patrimonial : un mariage, un divorce, une naissance ou un décès.

Faire un audit patrimonial

L’audit patrimonial est une étude complète de votre situation patrimoniale portant sur divers aspects. En effet, on peut procéder à plusieurs types d’audit, comme :

  • Un audit économique : recensant vos biens familiaux et personnels ;
  • Un audit financier : centré sur la répartition d’actifs tels que les actions, les obligations, les placements financiers, les liquidités ;
  • Un audit social : se basant sur les droits et les avantages dont vous pouvez bénéficier à la retraite ;
  • Un audit fiscal : détaillant votre imposition ;
  • Un audit civil : portant sur l’aspect juridique de votre patrimoine.

L’audit patrimonial peut se baser sur un bilan patrimonial, et vise à déterminer la rentabilité, les atouts et les faiblesses de votre patrimoine. Cette étude est une étape incontournable afin d’élaborer un plan de gestion patrimoniale personnalisé. Ledit plan sera en adéquation avec votre profil d’épargnant, votre exposition et capacité d’absorption des risques. L’audit patrimonial permet aussi d’évaluer la capacité de fluctuation de votre patrimoine par rapport à vos objectifs de vie.

Déterminez vos projets de vie

Un projet de vie est un document relatant vos projets futurs, les étapes et actions à entreprendre pour y parvenir. Un projet de vie contient plusieurs visions sur une situation idéale. Ce dernier permet de fixer des objectifs sur votre future situation ou la vie quotidienne en accord avec vos valeurs. C’est aussi un moyen d’éviter ce que vous ne voulez pas devenir ou ressentir pour les années à venir. Ceci permet ainsi de fixer un but à atteindre à long terme.  

On peut avoir plusieurs projets de vie qui peuvent être réalisables simultanément ou successivement. Plus qu’une transcription de vos rêves, un projet de vie prend en compte les moyens et les ressources disponibles. Ce dernier prend aussi note de ceux dont on a besoin pour atteindre ces objectifs et ces situations idéales. Cela permet alors d’identifier ce que l’on peut et que l’on doit faire pour pouvoir réaliser ces rêves.

Un projet de vie ne concerne pas seulement vos propres besoins physiologiques, et vos seules réalisations de soi. En effet, vous pouvez aspirer à la sérénité de vos proches, surtout de votre conjoint et de vos enfants. Ainsi, un projet de vie peut viser à investir son temps et ses ressources pour améliorer la qualité de vie future de ses proches.

Il est alors important de bien déterminer vos projets de vie, et de les hiérarchiser en fonction de leur faisabilité, de leur importance et de leur urgence. Vous pouvez par exemple avoir comme projet de vie d' être indépendant financièrement et de vivre confortablement dans une propriété à la campagne quand vous serez à la retraite ».

Comment réaliser ou concrétiser ses projets de vie ?

Pour concrétiser vos projets de vie, vous devez prendre des décisions stratégiques suivant votre profil et vos moyens. Pour cela, il est conseillé d’avoir un accompagnement personnalisé pour identifier les leviers adéquats. Ceci est nécessaire en termes de changement de comportement comme la gestion de risque. Mais c'est aussi utile en termes de gestion des moyens et du patrimoine comme les placements et les investissements.

Un conseiller en gestion de patrimoine peut alors intervenir pour vous aider à mettre de l’ordre dans vos idées. Ce professionnel peut aussi vous proposer des actions concrètes pour réaliser vos objectifs suivant les bilans et les audits patrimoniaux. Ce spécialiste peut vous aider à sélectionner des supports d’investissement adaptés à votre profil comme l’épargne de précaution, l’épargne de projet, ou l’épargne de retraite. Ce dernier peut conseiller et même intervenir sur les investissements adéquats et nécessaires pour réaliser vos projets. Enfin, il peut aussi vous accompagner dans l’identification de moyens pour alléger les contraintes liées à vos projets de vie, tels que les impôts et les problèmes d’ordre juridique.