Ce que vous devez savoir pour bien investir votre argent

Pour envisager un avenir financier plus brillant et pour éviter les déboires à venir, vous devez placer vos revenus. Attention, il ne faut pas non plus le faire n’importe comment ! Il est important de savoir évaluer les différentes opportunités de placement qui s'offrent à vous avant d’y injecter votre argent. Voici quelques points que vous devez savoir absolument pour bien rentabiliser votre capital.

Pourquoi investir son argent ?

Il est important de comprendre pourquoi vous devez investir votre argent. Certains pensent encore que le simple fait de le laisser à la banque suffit amplement à le sécuriser. C’est faux ! Vous allez très vite comprendre pourquoi.

Les inconvénients de laisser son argent à la banque

Certes, les banques peuvent avoir leur lot d’avantages. Ce sont des solutions simples et efficaces, mais surtout pratiques pour ranger votre argent. Vous êtes assuré que la banque protégera votre argent et le mettra à votre disposition. Il y a tout de même des inconvénients à simplement laisser votre argent dormir dans un coffre-fort.

Votre argent ne prend pas de valeur

Si vous placez votre argent, votre capital prend de la valeur. Si vous le laissez simplement sur votre compte en banque, la valeur de votre argent stagnera. Il sera en sécurité, mais il ne vous rapportera rien et c’est dommage.

Ça l’est d’autant plus qu’il suffit parfois de quelques centaines d’euros pour gagner le maximum ! Vous pouvez améliorer votre niveau de vie sans avoir à travailler davantage en investissant. C’est une option que vous ne pouvez pas laisser passer.

Les placements se diversifient de plus en plus tout en se démocratisant. Vous n’avez plus besoin de faire appel à un gestionnaire de fonds ou à un expert en courtage pour vous lancer. Il suffit d’avoir quelques bases.

Votre argent diminue

Non seulement votre argent ne prend pas de la valeur quand il reste auprès des banques, mais en plus, il diminue d’un mois à l’autre. Et pour cause, ne croyez pas que les établissements de ce type travaillent pour vous gratuitement. Ils prennent des commissions qui se traduisent en frais de gestion de compte, en frais de location de coffre, etc. Si bien que parfois, dans les relevés de compte, les factures sont salées. Vous payez plusieurs centaines d’euros à la banque pour de petites dépenses que vous avez considérées comme minimes au départ.

Les experts ont d’ailleurs fait une constatation étonnante sur les services des banques. Plus vous avez de l’argent, moins vous avez à les payer, car elles souhaitent vous garder en tant que client. Vous représentez une valeur sûre. Moins vous gagnez, plus vous aurez à payer en frais et commissions de toutes sortes. C’est dommage, alors que ces centaines d’euros auraient pu vous rapporter des revenus supplémentaires si vous avez choisi les bons placements.

C’est une grande tentation

Laisser votre argent à la banque ne le sécurise pas de vous et de vos instincts dépensiers. Cela reste toujours une grande tentation. Vous allez dépenser votre capital pour des broutilles qui ne vous serviront pas et vous vous en rendrez compte bien trop tard.

L’erreur est souvent de croire qu’il vous faut des millions avant de vous lancer dans un placement financier. Cependant, comme susmentionné, ce n’est plus le cas de nos jours !

Le fisc prend aussi une part de vos avoirs

Par ailleurs, ne croyez pas que comme votre argent est en sécurité à la banque, le fisc va l’oublier. Au contraire : c’est le meilleur moyen pour les autorités fiscales de le suivre à la trace !

Impôts et taxes en tout genre

Les participations sociales annuelles obligatoires peuvent se diversifier en plusieurs sortes et vous coûter chaque année des milliers d’euros. Ce n’est pas pour rien que l’on parle de « participations sociales obligatoires ». Tous les ménages français doivent passer chaque année par une déclaration fiscale des actifs.

Vous ne devez pas oublier l’argent que vous avez à la banque sous peine d’être coupable de fausses déclarations. Vous risquez des amendes et des peines de prison.

Pour rappel, les participations sociales fonctionnent de la manière suivante : vous avez une fiche de déclaration à remplir que vous devez renvoyer dans un délai bien précis aux autorités. Désormais, les démarches peuvent se faire en ligne. Les impôts à payer pour vos actifs de cette année seront dus au cours de l’année 2022, et ainsi de suite. Les participations sociales ont toujours une année de retard.

Investir pour défiscaliser un minimum

Un investissement bien choisi peut vous permettre de réduire cette participation sociale. On parle de « défiscaliser en investissement ». Il existe des programmes, soutenus par l’État, qui vous ouvre les portes à quelques centaines de milliers d’euros d’abattement. C’est le cas, par exemple, dans les domaines de l’immobilier, des investissements financiers et bien d’autres.

En revanche, il n’existe pas de moyenne ou de montant de défiscalisation précis. Les avantages fiscaux que vous pouvez toucher varient selon le type de placement, votre base d’imposition, ainsi que votre profil en général.

Ces abattements que vous gagnez en investissant, vous allez pouvoir les renseigner sur votre feuille d’imposition. Ce qui réduira la participation sociale à verser au cours de l’année prochaine.

Investir pour envisager un avenir meilleur

Investir est le meilleur moyen si vous espérez un meilleur avenir pour vous et votre famille.

Une retraite paisible

Un bon investissement (dans le domaine immobilier par exemple) vous permet d’envisager une retraite plus paisible. Différentes obligations et actions achetées durant vos jeunes années peuvent aussi vous constituer une bonne retraite.

De meilleures conditions de vie

Vous pouvez profiter des avantages de vos placements bien avant la cinquantaine ou la soixantaine. Si vous choisissez bien vos portefeuilles d’investissement, en quelques années, vous allez pouvoir améliorer votre condition de vie. Cela n’implique cependant pas un travail supplémentaire particulièrement dur de votre part.

Certains placements vous permettent même de profiter de rendements et de liquidités presque immédiatement. Ce qui impacte directement votre pouvoir d’achat.

Une vie loin des découverts et des problèmes financiers

Vous êtes las des découverts bancaires et des problèmes financiers ? Investissez ! Dans certains cas, les résultats de vos placements sont rapides. Cela vous permettra de régler vos dettes sans passer par les rouages bancaires compliqués.

Vous l’avez compris : les avantages d’un investissement dépendent de la qualité de votre placement et de la manière dont vous gérez votre capital. Mais alors, quels sont les bons placements ? Nous vous disons tout dans la suite de cet article ! 

Comment investir son argent ?

Comme mentionné plus haut, vous ne devez pas seulement vous contenter de placer vos capitaux sur le premier placement qui passe. Vous devez bien évaluer les opportunités avant de vous lancer. Certaines opérations sont plus à risques que d’autres. Aussi, voici quelques conseils sur comment investir son argent proprement.

Évaluer vos placements selon trois critères principaux

Selon les experts, pour bien investir votre argent, vous devez évaluer les placements selon 3 critères principaux : le rendement, les risques et la liquidité.

Voici un tableau montrant les caractéristiques de différents placements selon ces 3 critères: 

 

RISQUE 

RENDEMENT 

LIQUIDITÉ

PEL 

Nul 

Bas ou moyen ( en fonction de la période d’ouverture )

Très peu 

LIVRETS-LA-LDDS

Nul 

Bas 

Très élevée

Actions ( CTO, AV ou PEA°

Varie de moyen à extrêmement haut 

Très varié ( allant de la perte au profit maximum )

Très élevée: possibilité de vendre les actions instantanément 

Parts sociales

Moyen

Bas 

Moyenne ( possibilité parfois de vendre) 

Location de bien immobilier

Variable ( peut être très élevé selon les situations ; baisse de la valeur d’un bien, difficulté à collecter les loyers) 

De perte à profit très élevé

Très basse : la vente nécessite beaucoup de temps. 

Investissement dans les SCPI 

Moyen avec un risque de voir son capital diminué.

Assez bien 

Accessible en général. Pas trop d’attente pour accéder au capital 

Fonds euros AV ( assurance vie ) 

Nul 

Varie en fonction de l’assurance vie en question. Peut être peu ou moyennement performant. 

Variable , mais ne dépasse pas une durée d’1 mois d’attente. 

Le rendement

Le rendement est le bénéfice que peut vous donner un placement. C’est donc le critère de choix le plus important. D’un portefeuille à un autre, il peut varier, allant du plus faible au plus fort.

Attention cependant ! Dans certains cas, le rendement d’un investissement peut aussi varier selon les capitaux que vous allez verser. Tel est le cas, par exemple, dans les SCPI ou dans les actions d’entreprises. Certains placements, quant à eux, proposent définitivement des bénéfices faibles comme les livrets, les parts sociales, etc.

Pour autant, un rendement minime n’est pas une raison pour délaisser tel ou tel portefeuille d’actions. Quelques placements aux petits rendements sont un gage de sécurité. Ils ne présentent aucun risque. Tel est le cas, par exemple, des LDDS ou des comptes sur livrets proposés par les banques. Ce sont des investissements qui, sur le long terme, peuvent être intéressants. De plus, ils permettent de compenser les aléas des placements dits à risque.

Les risques

Les risques sont les aléas du placement. Ils peuvent être plus ou moins importants en fonction du portefeuille et du marché dans lequel vous avez envie de vous lancer. Vous le savez : plus un marché est à risque, plus les rendements sont aléatoires.

Les comptes sur livrets, les assurances vie et autres investissements de ce genre proposent peu de risques en termes de placement. Il y a également les alternatives à risque modérées comme les SCPI, certaines actions en bourses, etc. Enfin, il y a les placements qui sont hautement risqués comme la bourse et les fonds spéculatifs.

Pour diversifier comme il se doit votre placement, il est important d’envisager toutes les opportunités avec tous les niveaux de risque. Ceux dits à risque nul peuvent compenser les pertes. C’est ainsi que l’on fait fructifier rapidement et simplement son argent. En effet, les placements qui sont hautement aléatoires sont généralement ceux qui proposent les meilleurs rendements.

La liquidité

Enfin, la liquidité est la disponibilité des rendements ou des fonds que vous allez placer dans tel ou tel projet d’investissement. C’est aussi un point important dont vous devez tenir compte lors de votre choix.

La liquidité varie de faible à excellente. On parle de liquidité faible quand les fonds sont bloqués comme dans l’immobilier ou dans les assurances vie, par exemple.

Il est question de liquidité élevée quand les placements peuvent être changés en liquide rapidement. Le cas peut, par exemple, se présenter dans la bourse où vous pouvez vendre en quelques minutes vos placements pour toucher de l’argent. Ce genre d’investissement est conseillé notamment pour ceux qui souhaitent améliorer rapidement leur niveau de vie. 

Bien évidemment, il y a la moyenne entre les deux. Ce sont les actions à liquidité modérée qui peuvent vous permettre d’échanger vos placements contre du liquide. La démarche peut néanmoins prendre du temps.

Pour vous qui envisagez un investissement sur le long terme, intéressez-vous davantage à un marché où la liquidité est faible. Cela minimise les tentations.

Faut-il se fier à la tendance du moment ?

Bien évidemment, la tendance du moment influence grandement le choix des placements à faire. Selon le marché, certains investissements peuvent représenter moins de risque que d’autres dans le sens où ils sont très sollicités.

Dans le domaine de l’investissement, il y a aussi ce que l’on appelle un placement refuge. Ce sont des indémodables et des incontournables à envisager quand vous commencez à placer de l’argent. On peut inclure l’immobilier dans le lot, ou encore les épargnes bancaires. Malgré les changements du marché, ce sont des domaines qui peuvent rapidement reprendre et qui présentent le moindre risque.

Un placement est un objectif personnel

Effectivement, ce n’est pas parce que le voisin s’est lancé dans le SCPI que vous devez en faire de même. Un bon investissement reste celui qui vous séduit, qui vous correspond et qui répond à tous vos besoins et à tous vos critères.

C’est la raison pour laquelle vous ne devez pas simplement sauter sur la première proposition venue. Pensez à toujours sonder le marché et envisager toutes les possibilités.

C’est également la raison pour laquelle, encore aujourd’hui, les conseillers en investissement ont le vent en poupe. Certains particuliers estiment que leur accompagnement est nécessaire pour être sûr de choisir le type de placement qui leur correspond.

Investir ce que vous pouvez, de préférence sans vous endetter

Le budget dont vous disposez est un autre critère important dont vous devez tenir compte quand vous choisissez un investissement. Investir n’est pas uniquement réservé aux plus riches. Il n’est pas non plus obligatoire d’emprunter de grosses sommes d’argent.

Nous déconseillons souvent aux nouveaux investisseurs de s’endetter pour réaliser leur projet, notamment pour des placements qui sont très aléatoires. C’est beaucoup trop risqué.

Un conseil : adaptez votre projet en fonction de votre capital. Vous pouvez toujours faire évoluer votre portefeuille et le diversifier plus tard. Il existe des placements sûrs et rentables que vous pouvez faire à moindre coût comme les SCPI, les assurances vie, le trading, etc.

Bien évidemment, les donnes changent quand il s’agit d’un projet qui ne présente pas de risque comme l’immobilier, par exemple. Dans ce cas, prétendre à un crédit auprès des banques ne serait pas une si mauvaise idée. D’ailleurs, il semble que la plupart des investissements dans la pierre en passe par là.

Diversifier obligatoirement vos placements

Peu importe le moment où vous commencez à investir, il importe de diversifier vos placements. Évitez de mettre tous vos œufs dans le même panier.

Placez votre argent dans différents secteurs d’investissement

“Diversifier” signifie « placer votre argent dans différents secteurs d’investissements ». Il ne s’agit pas d’acheter différentes actions dans l’immobilier, par exemple. Si vous avez déjà des fonds dans la pierre, vous pouvez diversifier en vous lançant, , dans les investissements financiers par exemple. Après tout, sur le marché, vous avez l’embarras du choix en termes de placement.

Toujours tenir compte des 3 critères de sélection

Pour diversifier vos placements, vous devez toujours tenir compte des 3 critères de sélection de bases listés précédemment. Évaluez les risques, les rendements et les liquidités. Si vous avez déjà un investissement à risque faible et à rendement moins intéressant, choisissez des placements plus rentables, quitte à opter pour des risques élevés.

Pourquoi diversifier votre patrimoine ?

Diversifier votre patrimoine est bien plus sage. Cela minimise les aléas de vos placements et les risques que vous courrez financièrement.

Il y en aura toujours un pour rattraper l’autre

En diversifiant, vous minimisez les risques. Ce qui vous évitera de vous exposer à des déboires financiers, peu importe la situation. Ceci vous permet de rembourser les mensualités si vous vous êtes endetté pour la réalisation d’un projet qui n’a pas tenu toutes ses promesses. Cela ne touchera pas pour autant votre condition de vie.

Autrement dit, la diversification signifie la sécurité dans le placement. Les placements diversifiés ont aussi plus de chance de vous donner une performance globale plus intéressante. En détenant différents types de placements, vous aurez plus de chance d’avoir quelques placements très performants. Vous bénéficierez alors des retours plus conséquents sur votre capital.

Ce n’est qu’en faisant une diversification de votre patrimoine que vous pouvez tenter les investissements à risques, tout en étant rassuré. Les actions en bourse, les fonds spéculatifs…, ce sont des placements à rendements très intéressants. Vous ne pouvez cependant pas vous lancer sans un filet de sécurité.

Vous pouvez gagner plus d’argent et plus rapidement

Grâce à la technique de diversification, vous pouvez faire fructifier vos revenus plus rapidement. Avec de la chance, tous les portefeuilles vous rapporteront gros et vous en profiterez à bon escient.

Dans quoi investir ?

La tendance compte aussi dans le choix de vos futurs placements. Comme dans tous les domaines, si l’on se base uniquement sur les investissements en vogue du moment, vous avez certains portefeuilles qui sont plus prisés que d’autres. Comment investir votre argent ? Voici quelques idées que vous pouvez explorer.

L’immobilier dans tous les sens du terme

En première place des investissements les plus tendances, il y a bien évidemment l’immobilier. Ce secteur d’investissement est encore considéré comme une valeur sûre. Malgré les différentes fluctuations du marché, il reprend toujours et très rapidement une bonne et stable valeur.

Dans l’immobilier, vous avez actuellement plusieurs types de placements que vous pouvez faire. Outre l’achat d’une résidence principale et/ou secondaire, vous avez les investissements locatifs comme la Pierre Papier ou encore les dispositifs de défiscalisations comme la loi Pinel, Malraux, etc.

Vous pouvez également opter pour les actions immobilières comme la SCI, CIIC, ou PEA, etc. Pour les plus aventureux, il y a les obligations immobilières.

Les obligations en tout genre

Les obligations font aussi partie des investissements à envisager cette année. Ce peut être le crowdfunding de société ou encore les unités de compte en tout genre, les assurances vie, les obligations d’entreprises, etc.

De quoi s’agit-il exactement ? Ici, on parle de dettes. Vous allez acheter à l’État ou à des organismes de recouvrement des portefeuilles de dettes à petit prix que vous allez recouvrir pour toucher des bénéfices. C’est aussi une idée de placement à moindre risque.

Les actions en bourse

Les actions en bourse tendent aussi à revenir sur le devant de la scène. Elles se démocratisent grâce à la nouvelle facilité d’accès de ces dernières et des brokers en ligne. Vous pouvez vous passer d’intermédiaire pour donner des ordres.

Les actions en bourse se déclinent bien évidemment en plusieurs sortes : les ETF ou trackers, les enveloppes de placement comme les UC, CTO ou autres, et les marchés classiques comme l’or, les devises, les crypto-monnaies, etc.

 La bourse reste pourtant encore aujourd’hui l’un des placements les plus à risque. Il faut donc avoir une base de stratégie avant de vous lancer et d’y laisser votre capital.

Les placements financiers

Après quelques années de silence, les placements financiers reprennent du poil de la bête. On parle des comptes épargnes sur livret, des comptes épargnes retraites, des PEL... Malgré leur rendement minime, leur sécurité a su séduire plus d’un. Leur liquidité élevée permet de mieux se rassurer par rapport au placement.

Les experts les appellent des « filets financiers de sécurité ». Il s’agit de portefeuilles de base vous permettant par la suite d’envisager des investissements plus à risque, car vous avez déjà des investissements intéressants et sûrs sur le long terme.

Les crypto-monnaies

Largement connues du grand publique, les crypto-monnaies sont désormais devenues très intéressantes aux yeux des investisseurs.

Cet actif très volatile incarne le futur des trasactions et apporte de nombreux avantages à certaines sociétés. C'est surtout la technologie qui se cache derrière les crypto-monnaies : la blockchain. Elle incarne à elle seul l'avenir de la décentralisation des transactions et est aujourd'hui déclinées à bien d'autres tâches.

Avec cet engouement pour la technologie blockchain, les cryptos-monnaies ont grandement gagné du crédit auprès des grandes institutions. Les cryptos ne sont plus uniquement le jouet des fan de technologies mais bel et bien un reel outil avec des implication business énorme. 

L'optimisme sur l'avenir des cryptos et l'intérêt grandissant des investisseurs pour cette classe d'actif poussent à les envisager comme une piste sérieuse d'investissement.

Les fonds spéculatifs

Pour les plus audacieux, il y a les fonds spéculatifs. À l’image de la bourse, c’est aussi un portefeuille d’actions à risque. Bien qu’étant des investissements originaux, ces derniers peuvent vous faire gagner énormément d’argent. Il peut s’agir d’un investissement dans les matières premières, l’écologie, les grands crus, les accessoires de luxe en tout genre, l’art, etc.

Pour une diversification efficace de votre patrimoine, les experts conseillent notamment de combler au moins 5 à 10 % de vos avoirs de ce genre d’investissements. C’est à la fois facile à faire et pour le moins rentable.

Un des inconvénients des fonds spéculatifs : l’investissement minimal reste assez élevé. Moins réglementés que les fonds traditionnels, les fonds spéculatifs demandent la maîtrise de différentes stratégies avant de se lancer (stratégie actions couvertes, stratégie de valeur relative, stratégie événementielle, etc...).

Il n’est guère chose aisée de trouver le meilleur placement lorsqu’il s’agit d’investir son argent. Le mieux reste encore de se tourner vers un expert qui vous guidera dans votre choix. Si le secteur immobilier vous intéresse, n’hésitez pas à suivre une formation afin d’optimiser vos compétences.

Les autres supports d'investissement possible : les voitures de collections, les vins et spiritieux, les montres ou encore les métaux précieux.