GREENBULL CAMPUS
>
immobilier
>
BLOG
>
Pourquoi et comment obtenir le meilleur taux immobilier sur 20 ans ?
14/01/2022
Investissement locatif

Pourquoi et comment obtenir le meilleur taux immobilier sur 20 ans ?

Vous envisagez de souscrire un crédit immobilier ? Vous devez retenir un point essentiel : le coût de votre prêt immobilier dépend notamment de sa durée. Un prêt immobilier de courte durée vous empêchera d’obtenir la somme suffisante, tandis qu’une durée trop longue augmentera significativement le coût du crédit. L’essentiel est donc de trouver le bon équilibre. Pour de nombreux établissements, un prêt immobilier de 20 ans représente à cet effet un bon compromis.

Bien entendu, il faudra aussi trouver le meilleur taux en mettant l’accent sur le fait que chaque dossier de financement est unique. En réalité, cela dépend de nombreux critères. L’important n’est donc pas de savoir quelle banque affiche le meilleur taux. Recherchez plutôt une banque qui propose un meilleur taux adapté à votre profil.

Où trouver le meilleur taux immobilier sur 20 ans ?

Selon de nombreux analystes, un prêt immobilier de 20 ans est parfaitement équilibré. Ce n’est ni trop long pour éviter des coûts de crédit faramineux, ni trop court pour éviter des mensualités élevées. Pour chaque dossier d’emprunt, il existe en effet un taux correspondant aux grilles des banques. 

Les critères qui régissent votre taux sur 20 ans

Un taux immobilier dépend avant tout de votre profil. Puisque tout le monde ne peut accéder aux mêmes conditions d’emprunt, les banques vont en effet se fier à votre profil ainsi qu’à vos revenus afin de déterminer la somme que vous pourrez emprunter. On parle alors de taux d’endettement minimum. Il permet de déterminer le montant maximum que l’emprunteur est capable de rembourser tous les mois à la banque. Exprimé en pourcentage, il s’agit de l’un des principaux critères permettant de calculer votre capacité d’emprunt. 

En règle générale, le taux d’endettement ne doit pas dépasser 35 %. Cela équivaut à un peu plus du tiers de vos revenus. Pour être on ne peut plus clair, vos revenus déterminent donc votre taux d’endettement. Bien évidemment, d’autres critères entrent également en ligne de compte. En font partie :

  • votre apport.
  • votre capacité d’épargne.
  • votre saut de charge.
  • votre gestion des comptes.
  • votre reste à vivre. 

Ainsi, le taux immobilier reflète le risque que votre banque est prête à courir. Cela va aussi dépendre de la solidité de votre dossier.

Le niveau d’apport : un élément qui peut faire varier votre taux

Dans le cadre d’un crédit immobilier, la banque vous demandera systématiquement d’apporter au moins l’équivalent des frais de garantie et des frais de notaire. On parle alors d’apport personnel. Il permet à la banque de limiter les risques qu’elle prend. Mais pas seulement ! Il s’avère aussi utile pour évaluer si vous avez ou non un bon profil. 

Le fait de fournir un apport personnel prouve d’une certaine manière votre implication. Cela constitue aussi un gage de votre situation financière auprès de votre banque. Elle peut alors se montrer plus souple, augmentant ainsi vos chances d’obtenir votre crédit immobilier.

Précision importante : même si chaque banque possède sa propre grille de taux, le mécanisme reste le même pour chacune d’entre elles : plus l’apport est élevé, plus les conditions de prêt immobilier seront avantageuses. 

Votre taux immobilier peut varier selon la région

Lorsqu’on parle de prêt immobilier, on fait généralement allusion aux banques. Chacune d’entre elles a sa propre politique commerciale et ses propres objectifs. À titre d’explication : si les banques souhaitent gagner plus de clients à un instant T, elles vont relâcher les conditions d’octroi de crédit. D’un autre côté, si elles ont une politique commerciale peu agressive et qu’elles veulent moins de dossiers, elles seront plus strictes.   

Autre point essentiel à retenir : la qualification « très bon profil » peut varier d’une région à une autre. Avec un niveau de revenus et apport égal, un même profil peut en effet bénéficier de taux très différents dans le Grand Est ou en Île-de-France par exemple. Le fait est que certaines banques adaptent leurs grilles selon le profil type de l’emprunteur ainsi que la richesse de la région. Par conséquent, votre dossier sera plus ou moins bon selon la région où se situe la banque dans laquelle vous allez soumettre votre demande de prêt immobilier.