GREENBULL CAMPUS
>
immobilier
>
BLOG
>
Immobilier neuf : comment réussir son investissement ? 
04/05/2022
Investissement locatif

Immobilier neuf : comment réussir son investissement ? 

img-header-investissement-immobilier-neuf

L’immobilier neuf séduit toujours plus de Français qui souhaitent investir ou acquérir leur première résidence principale. Du côté des investisseurs, acheter un logement neuf pour le louer peut représenter de nombreux atouts, que ce soit en termes de garanties, de possibilités de locations ou d’avantages fiscaux... À condition d’investir intelligemment.

Les avantages de l’immobilier neuf

Avec des biens plus chers que dans l’immobilier ancien, l’immobilier neuf se distingue également par ses nombreux avantages. Avec des garanties telles que la garantie décennale, les propriétaires bailleurs sont à l’abri des travaux pendant au moins 10 ans, ce qui permet d’éviter les mauvaises surprises de l’ancien. De même, les logements neufs bénéficient de meilleures performances énergétiques, ce qui constitue un véritable argument pour les locataires qui verront leurs factures énergétiques fortement réduites. Un argument de taille y compris au moment de la revente, qui multiplie les chances de réaliser une plus-value.

Les différents modes de location

L’immobilier neuf permet de nombreux modes de location vides ou meublés, selon les objectifs patrimoniaux des investisseurs et les dispositifs dont ils souhaiteraient bénéficier. Régime micro-foncier ou réel pour la location vide, statut de Loueur en Meublé Non Professionnel (LMNP) pour la location meublée, ou location gérée par une résidence de services, il est possible de choisir entre différents dispositifs et régimes pour son investissement locatif. Sans oublier les dispositifs d’optimisation fiscale tels que le dispositif Pinel !

Dans tous les cas, il faut bien évaluer la rentabilité de son investissement en fonction du régime choisi. Si la location meublée permet une meilleure rentabilité sur le papier, elle implique également un risque de vacances plus important. Sans oublier bien sûr le fameux effet de levier, qui, selon votre capacité d’emprunt et d’endettement, peut largement contribuer à augmenter la rentabilité de votre investissement. Pour connaître sa capacité d’emprunt, le montant de ses mensualités, et ainsi évaluer la rentabilité de son investissement locatif, l’idéal est de simuler son prêt immobilier avec Cafpi.

Défiscaliser grâce au dispositif Pinel

L’investissement locatif dans l’immobilier neuf offre la possibilité de défiscaliser grâce au dispositif Pinel, toujours accessible dans les mêmes conditions en 2022.

L’investissement locatif Pinel ouvre ainsi droit à une réduction d’impôts proportionnelle à la durée de l’engagement à louer le bien dans le cadre du dispositif. La réduction d’impôts peut alors être de 12, 18 ou 21 % pour un engagement de 6, 9 ou 12 ans. 

Ainsi, pour un bien immobilier acheté au prix de 220 000 euros et loué sur 6 ans, le dispositif Pinel permet de bénéficier de 26 400 euros de réduction d’impôts, soit 4 400 € par an.

Le bon emplacement pour un bon investissement

En matière d’immobilier neuf comme ancien, le choix du bon emplacement est primordial pour être sûr de réussir son investissement locatif. Quel que soit le type de location souhaitée, il faut viser un quartier attractif et vivant dans une ville dynamique, qui saura attirer aussi bien les étudiants que les touristes ou les jeunes actifs.

Il faut être d’autant plus vigilant à cela dans le cadre d’un achat dans le neuf, puisque de nombreux programmes immobiliers sont implantés dans des zones un peu excentrées, en cours de redynamisation. Attention donc à ne pas trop s’éloigner du centre-ville pour continuer à bénéficier de son attractivité.