Quel métier pour ma reconversion ?

  1. Greenbull Campus
  2. entrepreneuriat
  3. Accomplissement-professionnel
  4. Reconversion
  5. Quel métier pour ma reconversion ?
img-blog-header-secteurs-qui-recrutent

Vous envisagez de changer de métier? Belle initiative, mais encore faut-il trouver la voie professionnelle idéale, celle qui vous correspond parfaitement. Comment y arriver ? Simplement en vous basant sur le marché de l’emploi, vos compétences, vos contraintes et vos goûts.

Trouvez votre futur métier

À la découverte de soi-même

Mieux vous connaître est un « must » pour trouver le métier qui vous correspond. Voici quelques éléments qui vous aideront à mieux vous identifier et à bien vous définir :

  • Vos compétences techniques : demandez-vous si vous maitrisez l’utilisation d’une machine ou si vous possédez une expertise particulière un domaine ;
  • Vos compétences sociales ou transversales : posez-vous cette question : " suis-je capable d’interagir avec les autres ? "
  • Vos préférences professionnelles. Imaginez-vous travailler dans l’entreprise de vos rêves, recherchez l’épanouissement. Vous verrez qu’il sera facile d’identifier vos intérêts, vos valeurs et vos goûts.

Enfin, la dernière chose à ne pas oublier est vos contraintes qui peuvent se classer de la façon suivante : 

  • l’horaire et les jours de travail (ex : pensez-vous travailler le dimanche ?), 
  • La mobilité (pouvez-vous travailler dans un autre pays…), 
  • La vie familiale (êtes-vous capable d’amener les enfants à l’école…), 
  • L’état de santé ainsi que votre posture au travail (les conditions de travail sont-elles adaptées à ma santé…).

À la recherche des métiers

Attention, évitez de vous limiter aux emplois que vous connaissez. Sortir de sa zone de confort peut se révéler payant. Rappelez-vous que vous avez le choix entre plus de 10 000 métiers issus de différents domaines !

Vous peinez à vous décider ? Dans ce cas, n’hésitez pas à monter votre portrait professionnel en imaginant l’emploi qui vous correspond le mieux. Sur ce point, facilitez votre tâche en vous référant sur la liste des domaines d’activité existante (droit, agriculture, santé…).

Sinon, essayez également d’identifier votre voie professionnelle en vous aidant de vos centres d’intérêt. Il s’agit de vos intérêts dominants, ceux qui déterminent votre personnalité. Si vous aimez la découverte et l’investigation, le poste d’ingénieur ou de biologiste est fait pour vous. Par contre, si vous cherchez à influencer ou à diriger les autres, être chef d’entreprise, avocat ou chef d’équipe peut-être une piste à explorer. La seule condition ? Disposer des compétences requises pour l’activité qui vous inspire. 

À l’issue de votre analyse, établissez la liste des métiers faits pour vous (ex : coiffeur, psychologue…). Puis, sur chaque poste, demandez-vous si le poste est compatible avec votre portrait professionnel et vos contraintes.

Les informations sur les futurs métiers

Avoir une liste des métiers parfaits pour vous est insuffisant. Pensez aussi à enquêter sur chaque poste, afin de prendre la bonne décision. Cette fois-ci, vous êtes appelé à vous renseigner tant sur leurs aspects positifs que sur leurs points faibles. 

Informez-vous également sur les :

  • Conditions de travail ;
  • Compétences nécessaires pour l’exercer ;
  • Cadre de travail ;
  • Salaire ;
  • Etc.

À ce stade, l’essentiel est de vous informer autant que possible sur le métier qui vous intéresse, afin d’être certain de votre choix.

Les secteurs qui recrutent

Pour réussir votre reconversion, vous devez connaître les métiers qui recrutent. Dans ce cas, référez-vous aux chiffres officiels. Chaque année, Pôle emploi met à votre disposition la liste des professionnels les plus recherchés. Ce dernier n’est pas le seul, d’autres agences (LinkedIn, HelloWork, QAPA…) proposent également leur propre top.

Dans cette sélection, nous avons résumé tous les secteurs d’activités intéressants proposés par ces acteurs.

Le domaine des services à la personne

D’après Pôle emploi et l’enquête de QAPA, ce secteur se trouve au premier plan. Il rassemble plusieurs métiers, comme :

  • Les aides à domicile ;
  • Les employés de maison et le personnel de ménage ;
  • Les assistants maternels ;
  • Le personnel soignant et hospitalier comme les aides-soignants et les infirmiers.

Depuis 2018, les débouchés pour ces métiers sont en pleine évolution. Toutefois, avant d’en choisir un, prenez en compte vos contraintes.

Les secteurs de l’informatique

LinkedIn nous apprend que ce secteur continue de recruter des community manager, des développeurs web… Ce réseau tente également de développer de nouveaux emplois d’ingénieur en intelligence artificielle, spécialiste en cybersécurité, Ingénieur DevOps, Data scientist,…

L’agriculture

Aussi ancien soit-il, ce domaine reste néanmoins intéressant. Il continue effectivement de recruter et de développer de nouveaux emplois, comme :

  • Viticulteur ;
  • Agriculteur salarié ;
  • Jardinier paysagiste ;
  • Etc.

Pour occuper l’un de ces métiers, il faut passer par des formations professionnelles courtes ou continues en fonction de votre choix.

La production maintenance industrielle

HelloWork nous démontre que les offres dans ce domaine sont en pleine croissance. En effet, de nombreuses entreprises sont à la recherche de professionnels capables de régler les problèmes techniques. Cela vous ouvre aussi la voie au statut de technicien voire d’ingénieur.

Le commerce

Le commerce figure dans la liste des secteurs les plus intéressants cette année. En plus, il vous propose de nombreuses perspectives, car vous pouvez devenir :

  • Commercial ;
  • Préparateur de commande ;
  • Gestionnaire des relations clients ;

Pour la formation, vous avez le choix entre le BTS, la Licence ou encore une formation courte. Votre programme d’apprentissage dépend du métier à occuper.

Adéquation entre idées et la réalité

Ici, il est temps de vous demander si les emplois de vos rêves correspondent véritablement à des professions réalisables et réalistes.

Votre démarche consiste dans ce cas à identifier le métier adapté à votre profil en vous servant des éléments suivants :

  • Votre portrait professionnel ;
  • La liste des métiers intéressants ;
  • L’enquête sur chaque métier.

En pratique, prenez un papier dans lequel vous avez établi la liste des métiers et à côté duquel vous avez mis les informations correspondantes (conditions de travail, salaire, etc.). À partir de chaque poste, demandez-vous s’il est compatible avec votre portrait professionnel (vos centres d’intérêt, vos aspirations, vos valeurs, vos contraintes…).

À l’issue de chaque comparaison, vous obtenez finalement votre propre classement qui vous aide à identifier votre futur métier.

Définir son plan d’action : formation, préparation, action

Ça y est, vous avez enfin trouvé l’emploi correspondant à votre profil. Il est maintenant temps d’établir votre plan d’action pour le réaliser.

Votre stratégie dépend néanmoins de votre futur métier. Si vous envisagez de devenir entrepreneur, il faut prévoir un plan détaillant les étapes à suivre pour la création d’entreprise. Par contre, si vous souhaitez occuper un emploi salarié, vous devez établir votre action pour la recherche d’emploi. Dans les deux cas, pensez toujours à suivre les formations adéquates.

La formation

Maintenant, prenez le temps d’établir un projet de formation. Il s’agit d’un document qui contient les éléments suivants :

  • Les compétences à posséder pour exercer votre futur métier ;
  • Vos compétences actuelles et celles qui vous manquent ;
  • Les solutions de formation existantes (à distance, continue, courte ou en alternance) ;
  • La liste des organismes formateurs.

Quant au financement, renseignez-vous sur les appuis auxquels vous pouvez prétendre (CFP, heures de formation…).

L’établissement du plan d’action

Votre plan doit expliquer en détail les actions à mener pour la réalisation de votre reconversion professionnelle. En pratique, prenez un bout de papier dans lequel, vous devez :

  • Lister les actions à faire (ex : présenter le projet à des investisseurs, déterminer les compétences nécessaires…) ;
  • Sur chaque action, fixez une échéance (ex : présenter le projet à des investisseurs doit se faire en 3 mois…) ;
  • Ensuite, déterminez les moyens avec lesquels vous allez réaliser votre projet.

 

Actions à faire

Échéance

Moyens, compétences, lieu

Réalisation

Présenter le projet aux investisseurs

 

 

 

Suivre une formation en management

 

 

 

Chercher des sources de financement

 

 

 

Identifier les compétences nécessaires

 

 

 

 

Test terrain : la clé pour ne pas se tromper

Passer à l’action

Le meilleur moyen d’évaluer l’efficacité de votre projet de reconversion est de le tester. Dans ce cas, n’hésitez pas à passer tout de suite à l’action. Si vous souhaitez par exemple devenir rédacteur web, essayez d’écrire et d’ouvrir un blog. Après quelques tests, vous saurez les potentiels et les pistes d’amélioration.

Proposer un service gratuit

Si votre futur métier nécessite de l’expérience, pensez à le tester de manière gratuite. Vous avez d’ailleurs le choix sur le statut à adopter :

  • Le bénévolat 
  • La mission gratuite 
  • Le stage

Quel que soit votre choix, vous verrez que le test permet d’élargir vos réseaux, d’améliorer vos compétences et de trouver des débouchés.

Contacter et observer des professionnels

Pour tester votre futur métier, une autre possibilité s’offre à vous : l’observation. Cette technique consiste à trouver un professionnel qui exerce le même poste sur le terrain. Vous apprendrez de cette façon tous sur les contraintes, les points forts et les conditions de travail.

Où rechercher les offres ?

Pôle emploi et ses partenaires

Sur le site plusieurs offres sont disponibles, mais n’hésitez pas à les filtrer afin de trouver celles qui correspondent à vos besoins. Pour cela, saisissez sur la barre de recherche le métier, les compétences et le mot clé adapté. Sinon, vous avez également la possibilité de vous abonner à des offres d’emploi.

Réseaux sociaux professionnels

Actuellement, les réseaux tels que Viadeo et LinkedIn vous offrent la possibilité de trouver des offres d’emploi. Leur principe est simple :

  • Vous devez d’abord créer votre profil qui s’apparente à un CV 
  • Ensuite, vous êtes invité à contacter d’autres membres du réseau 
  • Et enfin, trouvez des offres d’emploi proposées par votre réseau

Dans votre profil, assurez-vous de mettre en valeur vos réalisations, vos recommandations professionnelles, etc.

Les sites web

Actuellement, les sites constituent les meilleurs moyens de trouver des offres d’emploi. Il est même possible d’y apposer votre candidature. Ces plateformes sont d’ailleurs nombreuses. Hormis Pôle emploi, vous pouvez aussi consulter APEC, Leboncoin, Monster, Bonnealternance,…