Quelle formation faire selon notre métier ?

Le monde professionnel est de plus en plus compétitif et en constante évolution. Ainsi, le développement professionnel, l’apprentissage et la monté en compétences en continu sont les meilleurs atouts pour réussir. Les technologies et les pratiques efficaces évoluent et progressent dans tous les secteurs. Il est donc essentiel de continuer à rester en veille afin de développer de nouvelles compétences.

Verrouiller son projet : combien de temps, d’énergie et d’argent je veux/peux y allouer ?

La durée du projet

Avant de débuter une formation, déterminez au préalable la durée pendant laquelle vous allez réaliser votre projet. Sur ce point, faites appel à l’estimation à 3 points qui se base sur les dates suivantes :

  • TM : le temps moyen estimé (l’accomplissement du projet dans des conditions normales) ;
  • TO : temps optimiste (conditions idéales, sans obstacle, temps minimum pour réaliser la tâche) ;
  • TP : temps pessimiste (temps maximum pour effectuer le projet dans les pires conditions).

Pour calculer la durée, il suffit d’additionner les 3 dates pour ensuite diviser l’ensemble par 3 ([TP + TM + TO]/3).

Les compétences nécessaires

Quel que soit votre projet, sa réalisation nécessite votre intervention ou celle des autres (ex. : collaborateur ou associés). Vous êtes donc appelé à mobiliser vos acquis. Parfois, selon la nature de votre projet, vos compétences actuelles sont insuffisantes. Dans ce cas, il faudra passer par une formation professionnelle dont il faut estimer le coût.

Le budget

Votre projet présente un coût qu’il est important d’estimer. L’évaluation permet de connaître plus exactement le budget à allouer qui comprend :

  • les coûts directs (les ressources humaines, l’expertise externe, le coût du local…) ;
  • les frais généraux et de gestion.

Pour réaliser votre budget prévisionnel, pensez à vous informer sur les ressources à mobiliser pour son accomplissement.

Construire son plan de formation

Le plan de formation est un document qui vous présente l’ensemble des activités et des stages de formation à réaliser pour le personnel d’une entreprise. 

Son existence répond à deux objectifs :

  • le développement de l’entreprise ;
  • le progrès au niveau des compétences du personnel (renforcement des acquis et amélioration des performances).

Le plan de formation ne s’adresse pas uniquement aux dirigeants, mais il est aussi destiné au personnel et aux formateurs. Sa construction doit donc respecter les étapes suivantes :

Un état des lieux

Il s’agit de l’étape préalable qui consiste à définir la stratégie de formation. Celle-ci vous invite à connaître plus exactement :

  • vos compétences et ceux de vos collaborateurs ;
  • les besoins de votre entreprise

Sa réalisation nécessite une collecte d’informations de votre part. Sur ce point, n’hésitez pas à consulter tous les acteurs concernés. 

La définition des actions de formation

Normalement, après avoir analysé vos compétences et les besoins de l’entreprise, vous obtenez un diagnostic sur la base duquel vous allez déterminer les actions de formation.

Cette fois-ci, il vous incombe de :

  •  vous fixer des objectifs de formation à réaliser ;
  • déterminer la durée nécessaire pour la formation ;
  • prévoir le budget indispensable.

Vous allez devoir procéder à une recherche sur le type de formation à suivre pour occuper votre futur métier.

L’évaluation

Durant cette phase d’évolution, demandez-vous si vos connaissances issues de la formation sont suffisantes pour répondre aux besoins de l’entreprise. Posez-vous également la question quant à sa compatibilité avec votre reconversion professionnelle. La réponse à cette question vous aidera à choisir la meilleure formation.  

Les formations courtes

Qu’est-ce qu’une formation courte ?

Une formation courte vous permet d’apprendre ou d’acquérir de nouvelles compétences en seulement quelques heures, ou le temps de quelques mois. Cette dernière s’adresse tant aux chômeurs (ou demandeurs d’emploi) qu’aux personnes actives.

Sa réalisation vous aide à :

  • acquérir et à améliorer vos compétences actuelles ;
  • changer de métier en passant par la reconversion professionnelle ;
  • faciliter l’obtention d’une promotion grâce à l’acquisition de nouvelles compétences ;
  • obtenir un diplôme reconnu (ex. : RNCP, certificat professionnel, etc.) ;

La formation courte est un must pour s’épanouir professionnellement. Celle-ci permet effectivement à des salariés de cumuler leur travail actuel avec un programme d’apprentissage en artisanat ou en agriculture.

Comment choisir sa formation courte ?

Pensez-vous que la formation courte vous oriente uniquement vers des métiers peu rémunérés ? Détrompez-vous, son accomplissement vous permet d’occuper des postes dont le salaire est très attractif. Toutefois, avant de choisir le type de formation, prenez en compte les points suivants :

  • les conditions d’accès (niveau d’étude, diplôme exigé…) ;
  • durée de la formation ;
  • les débouchées ;
  • le diplôme ou le certificat obtenu (reconnu par l’État, ou par l’entreprise) ;
  • le type d’établissement ;
  • le coût de la formation.

Évidemment, vous pouvez ajouter d’autres conditions à ces critères, comme la proximité ou encore votre disponibilité, surtout si vous possédez le statut de salarié.

Quels sont les différents types de formation courte ?

Notons qu’il est possible de classifier la formation courte en fonction de son objet. Dans ce cas, on fait face à de nombreux types de cours (formation en langue, en webmaster, en maquilleur professionnel, en conseiller beauté…).

Pour faire simple, on préfère choisir la catégorisation selon le statut de l’apprenant. Nous sommes ainsi face à deux types de formation courte. La première est réservée aux salariés afin de leur permettre d’améliorer leurs compétences actuelles.

La seconde catégorie est la formation destinée aux demandeurs d’emploi. Celle-ci les aide à acquérir de nouvelles compétences afin d’être compétitifs sur le marché du travail. 

Les formations professionnelles

Qu’est-ce que la formation professionnelle ?

En tant que salarié, chef d’entreprise, demandeur d’emploi ou indépendant, la formation professionnelle est un outil mis à votre disposition. Son objectif est de renforcer vos compétences afin de vous permettre d’évoluer dans votre métier actuel, ou de changer de poste.

Cette dernière se présente sous deux formes. La première est la formation courte qui dure de quelques heures à quelques mois. Et la seconde est la formation continue à l’issue de laquelle vous obtenez un diplôme. Elle peut durer de 1 an à 3 ans en fonction de votre choix.

À qui est destinée la formation professionnelle ?

Si vous avez l’intention de changer de métier, la formation professionnelle émane de votre propre volonté. Par contre, si vous êtes appelé à évoluer dans votre carrière, la demande vient généralement de votre employeur. Dans ce cas, votre formation s’inscrit dans la stratégie de l’entreprise.

Sinon, votre conseiller pôle emploi vous invite également à vous former si l’obtention de nouvelles compétences vous aide à trouver un poste de travail.

Vous l’aurez compris, la formation professionnelle (courte ou continue) est donc destinée à de nombreux acteurs, comme :

  • Les actifs ;
  • Les professionnels en reconversion professionnelle ;
  • Les demandeurs d’emploi.

Si votre projet nécessite une formation continue, vous avez le choix entre la formation à distance, initiale ou encore partielle.

 Quel diplôme après la formation ?

La formation professionnelle est un programme à l’issue duquel vous obtenez plusieurs sortes de qualifications, comme le brevet professionnel, le certificat d’aptitude professionnelle, le brevet d’étude professionnelle, le bachelor,…

Comment en bénéficier en France ?

Saviez-vous qu’il est possible de bénéficier d’une formation professionnelle, sans payer des frais onéreux ? Effectivement, grâce aux dispositifs suivants, vous profiterez d’un appui au financement :

  • Le projet de transition professionnelle (ex-CIF) qui est un congé vous permettant de bénéficier à des heures de formations ;
  • Le compte personnel de formation qui est un droit à la formation. Il vous offre l’avantage de constituer un crédit d’heure de formation (généralement 20 h pour 1 an) ;
  • La validation des acquis de l’expérience qui vous accorde une certification grâce à vos expériences professionnelles.

Évidemment, ces aides de financement sont accordées à condition de respecter certaines exigences. N’hésitez pas à vous renseigner.

Quels sont les métiers d’avenir ?

Quelle formation choisir ? Rappelons qu’il s’agit des postes de travail qui présentent des perspectives d’avenir très importantes.

Face à la variété des métiers dits « d'avenir », nous avons sélectionné les domaines dans lesquels ils s’inscrivent :

  • Le numérique (webmaster, assistant virtuelle, community manager, graphiste…) ;
  • Le médical et la santé (auxiliaire puériculture, prothésiste dentaire, ophtalmologue…) ;
  • La beauté et la mise en forme (conseiller en beauté, coach…) ;
  • Aide à la personne (assistance maternelle, aide aux personnes âgées…) ;

Évidemment, vous avez le choix sur le domaine dans lequel vous souhaitez investir. En cas de doute, n’hésitez pas à opter pour deux secteurs compatibles.